Renault et Disneyland Paris marchent ensemble dans l'Espace

Interview de Arnaud Morbieu

Arnaud Morbieu, chef de projet marketing (Espace/Safrane) fut, sans aucun doute, chez Renault, le principal architecte de la dernière née de la catégorie monospace, qui porte aussi la griffe Disney : l’Espace « Space Mountain ». Chronique d’une rencontre réussie et d’un succès annoncé.

Comment en êtes-vous arrivé là ?

Un petit retour en arrière… L’année dernière, pour commémorer le 10° anniversaire de l’Espace, nous voulions réunir en un lieu étonnant toute la tribu des possesseurs d’Espace. Nous avons donc monté avec Disneyland Paris, au Printemps 94 une opération nationale, avec notamment, une soirée spéciale dans le Parc pour quelque 30.000 pionniers français de l’Espace.

Mais Renault a vendu plus de 30.000 Espaces…

Effectivement, nous avons été submergés de demandes. En n’invitant que 20 % des utilisateurs d’Espace à Disneyland Paris, nous n’avions pas mesuré la frustration de tous les autres. Nous avons donc offert des passeports d’entrée au Parc aux familles qui n’avaient pu participer à la soirée anniversaire.

Aujourd’hui, Renault lance l’Espace « Space Mountain ». Comment s’est faite la genèse de cette série spéciale ?

En fait, Disneyland Paris nous a tendu un piège (rires). Au mois de janvier dernier, nous avons eu un entretien avec Benoît Gruet (responsable Marketing Partenariat Europe) pour faire quelque chose en commun à l’occasion du lancement de la nouvelle attraction. Or, il avait déjà préparé toute une campagne publicitaire pour une Espace « Space Mountain » et c’était tellement génial que le soir même, le staff de Renault organisait une réunion avec Matra (le constructeur, ndlr) pour mettre au point la série limitée.

Résultat ?

En quatre mois, ce qui est totalement dément, nous avons conçu et construit 2.000 Espaces « Space Mountain » qui, je vous l’assure, n’ont rien de commun avec nos monospaces classiques.

C’est-à-dire ?

Si je dois vous faire une check-list avant le décollage, je dirais qu’il y a trois toits ouvrants (ce qui est unique au monde), des peintures nacrées spécifiques, un design intérieur sublime, une chaîne CD 4 x 15 W, l’airbag pour le conducteur, les vitres électriques, bref, on n’aura jamais été aussi bien sur Terre que dans l’Espace.

Et pourquoi avoir monté cette opération avec Disneyland Paris ?

Ce n’est pas la première fois que nous travaillons ensemble. Nous sommes partenaire officiel de Disneyland Paris et présentons le Visionarium qui est une magnifique attraction. Forts de cette expérience commune, nous étions sûrs que Disney était un partenaire avec qui nous pourrions aller… de la Terre à la Lune, les yeux fermés !

Interview dans « Tous en scène » Numéro 4 – Juin 1995

Copyright © 2022 Spacemountain.fr. All Rights Reserved. Le site n’est en aucune manière sponsorisé par et/ou affilié à The Walt Disney Company, à la société Euro Disney Associés S.C.A., ou à l’une quelconque de leurs sociétés affiliées ou apparentées.