Pour Edwin « Buzz » Aldrin, la découverte de la conquête de la Lune n’est pas incompatible avec un voyage sur Space Mountain.
Interview « pédagogique » du deuxième homme qui a marché sur la Lune.

Quelles ont été vos impressions lors de ces vols spatiaux un peu particuliers que vous avez effectués sur Space Mountain ?

Je vais vous décevoir mais cela n’a rien à voir avec un vrai voyage dans l’espace. Dans une vraie fusée, on s’arrache très lentement à l’attraction terrestre. Dans Space Mountain, on est catapulté dans l’espace et on effectue le voyage dans toutes les positions. Alors que dans le L.E.M, on reste pratiquement couché tout le temps.

Comment l’homme qui a marché sur la Lune réagit face à une attraction qui simule un voyage vers notre satellite ?

C’est presque une question philosophique (rires). Non, franchement, je trouve que Space Mountain est un extraordinaire mélange entre la représentation qu’avait Jules Verne de ce que serait le futur, les technologies actuelles et notre futur qui sera la colonisation de l’espace.

Buzz Aldrin

Une colonisation qui a déjà commencé à Disneyland Paris…

C’est vrai qu’avec Space Mountain, le Festival de l’espace, qui a déjà commencé ici – j’ai vu la maquette de mon vaisseau -, et l’opération EuroMir, les jeunes de 7 à 77 ans ne vont plus rien ignorer de notre Galaxie. Et c’est ce que je trouve exceptionnel chez Disney. Cette démarche pédagogique qui, en faisant revivre, de façon toujours ludique, le rêve de l’espace aux enfants, les met dans les meilleures conditions pour s’impliquer dans les différentes disciplines scientifiques qui y sont mises en œuvre.

Cela ne vous choque donc pas que l’on évoque une aventure scientifique et technologique comme la conquête de la Lune ici à Disneyland Paris ?

Non bien sûr. C’est précisément en faisant se côtoyer la haute technologie et la fiction, le rêve et la réalité que l’on va intéresser les jeunes générations à ce qui fut l’une des plus belles aventures humaines : la conquête de la Lune et que inciter à la poursuivre bien au-delà de notre petit satellite.

Interview dans « Tous en scène » Numéro 4 – Juin 1995

Copyright © 2022 Spacemountain.fr. All Rights Reserved. Le site n’est en aucune manière sponsorisé par et/ou affilié à The Walt Disney Company, à la société Euro Disney Associés S.C.A., ou à l’une quelconque de leurs sociétés affiliées ou apparentées.