Interview de Marie-Hélène Gomis Girardin, Ambassadeur de Disneyland Paris en 1995

À l’occasion du 25e anniversaire de Space Mountain, partons à la rencontre de Marie-Hélène Gomis Girardin, Ambassadeur de Disneyland Paris lors de l’ouverture de l’attraction, pour lui poser quelques questions !

Marie-Hélène, tu étais Ambassadeur de Disneyland Paris en 1995, peux-tu nous parler de ton parcours au sein de Disneyland Paris ?

J’ai rejoint Disneyland Paris en 1992, trois mois après l’ouverture, dans un programme de management au département Park Support (Custodial). J’ai eu l’occasion de travailler de nuit pendant près d’un an, une expérience enrichissante ! La nuit venue, le Parc nous appartient, en lumière et sans musique, et l’on peut admirer le lever du soleil au-dessus du château.

Je me suis présentée à la sélection Ambassadeur*, tout à fait par hasard car, travaillant de nuit, je n’avais pas suivi le processus. À l’époque, je souhaitais intégrer les équipes de Disney University. J’ai donc été la dernière candidate à envoyer ma candidature. Devenir Ambassadeur a été une expérience exceptionnelle, riche en rencontres avec les Cast Members durant les différents évènements. Cela m’a également permis de mieux connaître l’entreprise, son histoire et son identité, de voyager pour des évènements en France et à l’étranger et de vivre les préparatifs et l’inauguration de l’attraction phare Space Mountain – De la Terre à la Lune !

* Jusqu’en 2006, le programme Ambassadeur comptait un seul membre.

Peux-tu nous parler de l’avant Space Mountain à Disneyland Paris ? Est-ce que c’était une attraction très attendue ?

Je pense que c’était l’évènement le plus important, trois ans après l’ouverture du Parc. Tous les départements étaient mobilisés des mois durant : des équipes de Walt Disney Imagineering à la maintenance, en passant par les Opérations, bien-sûr. Les Cast Members suivaient l’avancement du projet avec intérêt et curiosité. Tous guettaient avec impatience les démarrages des premiers tests et se languissaient des soirées spéciales pour les Cast Members afin d’avoir le privilège de faire l’attraction et d’embarquer à bord des navettes spatiales.

La Communication et les Evènements Spéciaux avaient fait un travail extraordinaire, tant pour l’interne que pour l’externe, pour cette nouvelle attraction. Il y a eu de nombreux reportages, des interviews d’Imagineers, etc.

C’était une innovation technologique à l’époque. Que représentait cette attraction pour Disneyland Paris ?

Avec cette nouvelle attraction à la pointe de la technologie en 1995, Disneyland Paris ouvrait une nouvelle page de son histoire. Space Mountain se distinguait des autres attractions par sa taille, les prouesses technologiques réalisées avec, notamment, sa catapulte, les effets spéciaux, le son embarqué… Nous avions l’impression d’aller à une vitesse astronomique ! Le décor, la musique, nous embarquions dans un univers spatial inédit, pour un voyage intense et exceptionnel.

Le jour de l’inauguration était une journée particulière ! Comment s’est-elle déroulée pour toi ? Quel souvenir en gardes-tu ?

C’était féerique, magique ! Les équipes Spectacle, Special Event, Relations Visiteurs, ainsi que l’ensemble des Cast Members attendaient ce jour depuis si longtemps. Disneyland Paris était prêt à accueillir ses visiteurs et à dévoiler sa dernière attraction. Les célébrités, les médias, les invités attendus étaient nombreux et le spectacle a dépassé toutes les attentes. Pour la cérémonie officielle, j’ai eu l’honneur d’être aux côtés de Roy Disney, le neveu de Walt Disney, et de Philippe Bourguignon, Président de Disneyland Paris. Nous étions tous emplis de fierté et d’émotion : je pouvais voir des étoiles briller dans les yeux de toutes les personnes présentes. La magie a opéré, tous les visiteurs attendaient un embarquement immédiat.

Pour moi, cette journée a marqué mon année d’Ambassadeur, que je n’aurais pas pu vivre si intensément si je n’avais été à ce poste. Comme un mariage, c’est une journée que l’on attend depuis très longtemps, et qui passe à une vitesse folle.

Qu’as-tu ressenti la première fois que tu as fait l’attraction ?

La première fois, c’était magique, impressionnant ! J’étais émerveillée, je criais, ouvrais grands les yeux pour les refermer aussitôt car j’étais effrayée ! Je réalisais la chance et le privilège que j’avais.

J’ai eu l’occasion de faire l’attraction en avant-première, durant les soft openings, avec les journalistes. Je serais incapable de dire combien de fois j’ai fait l’attraction ! Mais après maints voyages dans l’espace, de la Terre à la Lune… je décidais de rester sur le quai et de souhaiter un bon voyage aux hôtes que j’attendais à la sortie.

Space Mountain – De la Terre à la Lune !, Space Moutain Mission 2 ou Hyper Space Mountain. Quelle est ta version préférée ?

J’ai adoré les différentes versions ! Je les trouve toutes plus innovantes les unes que les autres. Mais, pour avoir eu l’honneur de prendre part à l’inauguration de l’attraction, je reste très attachée à la première ! Ce sera donc Space Mountain – De la Terre à la Lune !

Un énorme merci à Marie-Hélène, Ambassadeur de Disneyland Paris en 1995, pour avoir partagé son expérience inoubliable lors de l’inauguration de Space Mountain – De la Terre à la Lune !

Copyright © 2020 Spacemountain.fr. All Rights Reserved. Le site n’est en aucune manière sponsorisé par et/ou affilié à The Walt Disney Company, à la société Euro Disney Associés S.C.A., ou à l’une quelconque de leurs sociétés affiliées ou apparentées.